• Cuite ou crue, la pomme de terre ?

    Abreuvé de moult théories contradictoires, que d'une part, répètent avec suffisance, les "professionnels" qui vendent leur consultations, sans s'obliger pour autant à un quelconque résultat, et d'autre part, ceux qui généreusement disent ce qu'ils savent, il est dificile de découvrir la perle rare, celui qui sait ce qu'il dit.

    Concernant la pomme de terre, pendant cinquante six ans et comme beaucoup, je l'ai mangée cuite et sans la peau. Depuis, j'ai essayer de réunir différentes données qui peut-être représentent certaines facettes de vérité et... j'ai changé mes habitudes.

    Première lecture : "250 ml de jus extrait des pommes de terre crues pris à jeun aide à lutter contre l'acidité dans l'organisme, contre les ulcères et est diurétique. De plus, sa teneur en vitamine C et son action sur le cholestérol en fait un médicament naturel pour prévenir les maladies coronariennes. Mangée sous n'importe quelle forme, la patate permet aussi de lutter contre l'arthrite."

    Deuxième lecture : "La pomme de terre est riche en fibres et protéines. De plus, elle possède de nombreux minéraux et vitamines : vitamine C, vitamine B, fer, potassium. Une pomme de terre de taille moyenne, pour environ 120 calories, contient 45% de l'apport quotidien recommandé en vitamine C !
    ...Les pommes de terre nouvelles ont la peau qui s'effrite lorsqu'on la frotte avec les doigts. Étant immatures, elles sont pauvres en amidon.

    ...Il faut éviter de manger des pommes de terre crues. En effet, environ 20% de l'amidon qu'elles contiennent est toxique."

    Troisième lecture : "...on meurt aussi, gavé comme ce polonais affamé qui s'est empiffré de pommes de terre crues, et qui n'accouche pas du foetus d'amidon indigeste que son estomac ne parvient pas à expulser." ( La Gueule Claude Seignolle)

    Quatrième lecture : "Les remèdes de nos grands-mères : Maux d'estomac " Boire chaque jour 2 verres de jus de pommes de terre crues et 2 verres de jus de chou..."

    Cinquième lecture : "Demandez-vous pourquoi les petits enfants attrapent parfois une pommes de terre crue pendant que leur maman s'occupe de les éplucher pour la casserole. La maman dit automatiquement: «Ne mange pas ça, ce n'est pas bon.» Elle croit que l'enfant ressent le goût qu'elle y ressentirait elle-même.

    Il n'y a pas longtemps, nous avions ici un petit leucémique: devant une table couverte des fruits les plus merveilleux, mangues, dattes, fruits du paradis, il préférait les pommes de terre crues. Il en réclamait même au milieu de l'après-midi, tant il les trouvait bonnes !

    —La pomme de terre ne contient-elle pas un poison dangereux, que seule la cuisson peut détruire ?

    De la solanine, en effet. Il y en a surtout dans la pelure et les germes. Mais l'instinct protège contre les poisons naturels !

    ...Vous pensez donc qu'on pourrait se nourrir de pommes de terre crues ?

    On en mangerait en moyenne beaucoup moins que dans l'état actuel des choses. Il y aurait aussi moins d'obésité, moins de diabète. Elle jouerait plutôt le rôle d'un médicament."

    Sisième lecture : "Ulcère d'estomac : Pour soulager votre estomac, extrayez le jus de quelques pommes de terre crues (de préférence d'origine biologique) en les passant à la centrigeuse. Buvez un demi verre du breuvage trois à quatre fois par jour pendant un mois."

    Septième lecture : "La famille des Solanacées ne comprend pas seulement la belladone (Atropa belladonna, d'où atropine), mais aussi les pommes de terre et les tomates. Des parties de ces plantes contiennent aussi des alcaloides toxiques : par exemple, vous ne devriez pas manger de pommes de terre crues parce qu'elles contiennent un alcaloide toxique, la solanine."

    Huitième lecture : Le jus de pomme de terre crue, fraîchement pressé, à raison de 1/2 verre 2 fois par jour, calme, adoucit et cicatrise les muqueuses digestives. Il est diurétique, antispasmodique et d'une grande efficacité contre : les ulcères gastriques et duodénaux, les gastrites, les troubles de la digestion, le diabète et la présence de sucre dans les urines, constipation, hémorroïdes, lithiase bilaire, hépatisme, carences en vitamine C...

    Je retiens donc de tout cela que les pommes de terre crues contiennent de la solanine et qu'il ne faut sans doute pas en abuser. Malgré tout elles préviennent de l'hyper acidité gastrique et que, en en mangeant de petites quantités, un maximum de 2 ou 3 de petite taille, telle que vous le voyez sur les photos, donne l'avantage de conserver la vitamine C qui est détruite à la cuisson.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :