• Démasquons la vérité !

    Il serait temps de sortir des polémiques prouvant l'utilité ou de la nuisance effective, du port d'un masques, imposé à la population mondiale, car la réponse se trouve sur l'emballage. Le reste n'est que bavardages...

     

    Les personnes en état de somnambulisme, téléguidées, par injonctions médiatiques (Ma filles cadette en fait partie, mais je n'ai jamais chercher à la dissuader. Je prie simplement pour son réveil.) n'ont pas conscience de leur soumission, qui va bien au-delà des risques pour leur santé.

     

    Le port d'un masque est à la fois un moyen de se cacher d'une part, lors de certaines pratiques "peu recommandables", ou de se soumettre d'autre part, en abandonnant notre souveraineté et en acceptant la domination, d'Êtres au service de "l'ombre"... 

     

    En portant un masque, NOUS abandonnons le pouvoir créateur, que NOUS donne la Parole, en utilisant une formule adéquate. Pour ma part, je ne porterai jamais de masque !

     

    Démasquons la vérité.


    votre commentaire
  • 4 juin 2020

    Certains d'entre nous, Êtres de Lumière plus ou moins éveillés, se demandent comment aider l'humanité à la transition. J'ai déjà répondu, au moins partiellement, à cette question. 

    1- Si NOUS NOUS éveillons nous-mêmes, NOUS rayonnons plus de Lumière et aidons ainsi l'humanité à s'éveiller. 

    2- Ne NOUS contentons pas de faire des "copier-coller" de toutes les publications qui NOUS plaisent, mais faisons un effort de création, à l'écoute de nos idées, à l'écoute de notre intuition et publions nos propres articles, nos propres vidéos. 

    Cela aura au moins deux incidences :

    1. Ce travail de création NOUS permet de parfaitement intégrer, ce que NOUS avions à peine entrevu.

    2. La valeur ajoutée de notre propre travail, présente avec d'autres point de vue, avec des ajouts, des compléments d'informations à ce qui est déjà publié ailleurs.

    3. Ce travail personnel développe notre propre niveau de conscience et par là notre rayonnement.

    Dans la mesure où NOUS comprenons que rien de négatif ne peut plus NOUS atteindre, que NOUS avons coupé tous les liens avec les sources médiatiques officielles, que NOUS sommes à l'abri de nos propres peurs et NOUS présentons ainsi, calmes et sereins, joyeux… devant notre entourage, NOUS devenons nous-mêmes source de Lumière, source de paix et de progrès. Ainsi, NOUS aidons l'humanité.

     

    5 juin 2020

    Concernant la peur…

    La peur est la pire des choses sur cette Terre. C'est un poison qui abaisse considérablement notre fréquence vibratoire, perturbe notre métabolisme, dérègle notre vie, entretient nos souffrances.

    Une grande partie de l'humanité est toujours sous contrôle et maintenue dans une peur constante, par les détenteurs actuels du pouvoir planétaire. Ils ont à leur disposition différents moyens technologiques :

    1- Le système HARP leur permet d'envoyer sur Terre des fréquences électro-magnétiques génératrices de peur.

    2- La désinformation et la diffusions continuelle de catastrophes sur tous les supports médiatiques, créent et entretiennent des peurs continuelles. C'est pour cette raison, qu'à plusieurs reprises déjà, j'ai expliqué qu'il était bon que NOUS NOUS séparions de nos téléviseurs. Libérons-NOUS des media et prenons du recul, avec discernement ! Coupons tous les liens avec ces énergies inférieures, qui abaissent notre fréquence vibratoire et NOUS retiennent dans un univers de souffrance.

    3- Notre mental et ses pensées négatives, sont génératrices de peur. Ainsi, je répète régulièrement qu'il est sage de vivre l'instant présent, sans NOUS préoccuper, ni des catastrophes passées, ni d'éventuels tracas, qui sans doute n'arriveront jamais.

    Malheureusement de nombreuses personnes resteront avec leurs peurs. Elle iront se faire tester, de la même manière qu'elles consultent régulièrement des médecins conventionnels et tout cela risque de les conduire à recevoir des injections aux conséquences inconnues.

    Pour éviter tout cela, sachons NOUS délester, sachons dire NON ! Sachons écouter nos intuitions et suivons nos idées sur la voie de la Lumière. 

    Existons !

     

    Notre existence n'appartient à aucun pouvoir, qu'il soit gouvernemental, scientifique ou politique, à aucune religion, à aucun courant de pensées : notre existence NOUS appartient et… à personne d'autre.


    votre commentaire
  •  

    L’archipel Okinawa, au sud du Japon, compte quelque 33 centenaires pour 100 000 habitants. Un record qui tiendrait à un mode d’alimentation bien particulier, basé sur le poisson, le soja et le riz

    Okinawa est un groupe d’îles connues pour la longévité exceptionnelle de ses habitants et le nombre de centenaires et de super centenaires le plus élevé du monde. Le surpoids, le cancer ou l’ostéoporose y sont beaucoup plus rares qu’en Occident. Ainsi, on y compte 80 % en moins de cancers et de maladies cardiaques que chez nous.

    Une première étude réalisée dans les années 70

    Historiquement,  le médecin japonais Makoto Suzuki  fut le premier à s’intéresser aux centenaires d’Okinawa. En 1970, il y crée un dispensaire et s’émerveille de la bonne santé physique, et mentale, de personnes très âgées. Il alerte le ministère de la Santé du Japon qui initie, en 1976, une enquête : The Okinawa Centenarian Study. Le docteur Suzuki commence alors une collecte d’informations sur le mode de vie des habitants de l’archipel. Cette étude révèle que l’un des secrets des Okinawaïens serait une alimentation faible en gras et en calories.

    Leur alimentation est peu grasse et peu calorique : poissons, riz, soja, fruits de mer, tofu, légumes variés peu cuits, tels  chou,  brocoli et  concombre... Tout cela en grande quantité, mais réparti en plusieurs portions quotidiennes. Viennent ensuite, les aliments consommés modérément : volailles, œufs. Très peu de viande rouge, de graisses, d’arachides.

    Les Okinawaïens vont à la plage tous les jours, ils travaillent jusqu’à un âge avancé, pratiquent le taï-chi, ils prennent la vie avec un esprit positif et défient la mort avec un humour désarmant. Pour eux, il n’est jamais trop tard pour vivre bien.

    Petit détail, ils arrêtent de manger avant d’arriver à satiété, d’où l’intérêt de petites portions renouvelées plusieurs fois par jour.

    Les 10 règles okinawaïennes

    • Arrêter de manger avant d’être rassasié
    • N’absorber que de petites portions
    • Manger en pensant que les aliments ont un pouvoir de guérison
    • Eviter les graisses brûlées, les cuissons au micro-ondes
    • Choisir les aliments
    • Associer le cru au cuit
    • Mettre des couleurs dans l’assiette
    • Cuire à feu doux
    • Manger frais
    • Cuire et consommer les aliments séparément.


    votre commentaire
  • "La cellule elle-même est immortelle.
    Le problème réside uniquement dans le milieu liquide (eau) dans lequel vit la cellule , et dans lequel elle dégénère. Renouvelez ce milieu périodiquement, donnez à la cellule tout le nécessaire pour sa nutrition, et la vie peut durer éternellement..."


    Dr Alex Karrel, Prix Nobel, a pu maintenir en vie des cellules de coeur de poulet pendant 34 ans.


    L'EAU ... source de Vie et de santé...


    L'eau est source de vie, source de toute vie. Plus qu'un simple liquide servant uniquement à "hydrater", la qualité de l'eau que nous consommons va déterminer la qualité de notre vie.
    Pour l'homme curieux, l'eau reste un mystère. Un mystère qui, peu à peu, est en train de nous être révélé, grâce aux travaux passionnés de quelques grands chercheurs comme :

    • Jacques Benveniste
      Ces travaux sur "la mémoire de l'eau," violemment critiqués par les scientistes dogmatiques, sont devenus malfré tout, unanimement reconnus.
      "En 1984, il met par hasard en évidence des phénomènes dits de haute-dilution, que les media ont commentés sous un nom générique : «mémoire de l'eau».
      Un produit est
      dillué dans une grande quantité d'eau à tel point que la solution ne contienne plus ce produit. Or avec les systèmes hypersensibles qu'il utilisait, il constatait que cette solution hautement diluée déclenchait une réaction comme si des molécules initiales étaient encore présente dans l'eau : l'eau conservait une trace des molécules présentes à l'origine.

    • Masaru Emoto
      Prouve la sensibilité de l'eau en photographiant les cristaux de glace formés à partir de l'eau qu'il soumet à diverses "informations", musique, message écrit, sentiments...
      Au cours de nombreuses expériences, il a placé un flacon d'eau distillée entre des haut-parleurs, et l'imprègne pendant quelques minutes de diverses musiques : cette eau, après cristalisation, laisse apparaître des images très différentes selon la musique à laquelle elle a été soumise.
      Une grande beauté avec de la belle musique classique (Mozart, Bach ou Beethoven), des structures informes, et ternes avec du "heavy metal" ! Les 75% d'eau dont notre corps est composé réagissent exactement de la même manière, ce qui explique l'impact de la musique sur notre comportement...

      Samaru Emoto démontre également que les paroles, les mots, les sentiments et les pensées, influencent l'eau. Il colle des étiquettes avec des mots sur des flacons d'eau distillée et constate l'effet sur les cristaux.
      Un mot "négatif" entraîne une cristallisation dysharmonieuse, alors que "merci" ou "Amour", forment de belles images !

      Fantastique Phoenix "Emoto"

    • David Schweitzer
      Docteur en théologie et en médecine autrichien, vit et poursuit ses recherches principalement en Angleterre. Il a été nommé homme de l'année en recherche médicale pour ses travaux sur sur la mémoire de l'eau et du sang.

      Il étudie et pratique l'analyse cellulaire et sanguine, ainsi que la photographie de formes pensées.
      Pour lui, l'eau est un magnétophone liquide, qui stocke des informations énergétiques et permet l'investigation des fondements et de l'interaction de la matière et de l'esprit.
      Les recherches qu'il mène depuis de nombreuses années lui ont permis de constater que les croyances et les pensées ont un impact sur l'eau. Il est le premier à avoir photographié cela et présente dans ses conférences un grand nombre de diapositives d'une goutte d'eau ou d'une goutte de sang sur lesquelles on voit clairement une image très différente selon l'émotion vécue.

    • Louis-Claude Vincent et Jeanne Rousseau
      avec leurs travaux sur la bio-électronique, ont ont mis en évidence un aspect dynamique de l'eau qui ne peut pas être pris en compte par l'analyse chimique.

      L'eau, liquide vital, possède en réalité une individualité biologique liée à trois facteurs distincts qui sont :

       

    • La nature du milieu dans lequel elle circule, le facteur chimique.

    • La vitesse d'écoulement dans le milieu en question, le facteur cinétique.

    • La température, le facteur thermique.


      Ces trois facteurs conditionnent une structure, qui lui confère une faculté de résonance, donc d'adaptation aux variations énergétiques du milieu extérieur. Ces variations d'origine cosmique sont de nature électromagnétique. Cette faculté de résonance confère à l'eau son rôle majeur d'élément vital, du fait qu'elle répercute cette faculté dans les milieux vivants, dont elle conditionne la morphologie et l'équilibre physiologique.

      l'eau transfère à l'organisme vivant les "informations" qu'elle reçoit de la planète pendant son parcours souterrain en contact étroit avec la roche-mère.

      Dans l'organisme, l'eau existe sous deux formes différentes : eau liée, intégrée aux structures moléculaires et eau libre ou circulante (sang, lymphe) qui assure à la fois l'apport nutritif aux cellules et l'indispensable élimination des déchets.
      Eau libre et eau liée diffèrent par leurs potentiels respectifs, tout comme diffèrent dans la nature les eaux vives de ces mêmes eaux devenues stagnantes. Ce double aspect constitue la bi-polarité de la matière et conditionne un équilibre morpho-physiologique oscillant, qui conditionne lui-même l'état de santé.

      Toute altération de l'eau, même à dose infime, au delà de ce que peut déceler l'analyse chimique, se répercute au niveau des structures. Les capacités de résonance donc d'adaptation se modifient et les modalités nouvelles interviennent à leur tour en provoquant une altération de l'équilibre physiologique des milieux vivants, qui entraîne une dégradation progressive de l'état de santé.

      Les eaux de boissons favorables à la vie, devraient avoir un pH entre 6 et 7, un rH2 entre 25 et 28 et surtout une résistivité supérieure à 6000 ohms.

      Ces eaux sont toutes issues de terrains granitiques ou volcaniques (Ariège, Bretagne, Vosges d'Alsace, Massif de Vire et Massif Central). Ces eaux pures conditionnent la santé puisqu'elles favorisent l'élimination des toxines et qu'elles protègent l'organisme des variations cosmiques périodiques suroxydantes (pleine lune, canicule, orages, tempêtes ...).

      Cependant, l'état normal de l'eau dans la nature est d'être en mouvement.
      Ce sont les tourbillons créés par l'écoulement de l'eau qui conditionnent sa structure et ses différents potentiels. Mise "hors circuit", elle perd ses propriétés vitales et s'altère très vite. Par exemple, la stagnation abaisse la résistivité, le traitement chimique favorise l'alcalose et l'oxydation, etc...

      D'après le site mis de Fabrice Vincent, petit-fils de Louis-Claude Vincent : http://www.bevincent.com

    le Message de l'eau est :

    "regardez en vous-même ! ..."

    l'effet de vos pensées sur l'eau de votre corps, puisque vous êtes composé de 70% d'eau...

     


    votre commentaire
  • C'est une chinoise qui détient le record de longévité du monde,

    Elle est née le 22 avril 1886 dans une famille paysanne. A l'âge de 4 ans, elle a perdu ses deux parents, avant d'être adoptée à l'âge de 7 ans par des moines d'un temple local.

    La vielle dame a une fille et un fils adoptif avec qui elle vit actuellement.

    Selon son fils, Du est une bouddhiste dévote et elle s'entend très bien avec les voisins.

    Du Pinhua a reçu en 2002 un certificat provenant du siège du Livre Guinness des records de Shanghai pour son record de longévité.

    Elle est végétarienne depuis sa naissance : elle vient de fêter ses 121 ans !
    Qui prétend encore que les végétariens sont "carencés" ?


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique